En Suisse, un capital libéré minimum de CHF 20.000'XNUMX est requis

Création d'une société offshore en Suisse

Analyse pays: structures juridiques
Suisse, carte bancaire anonyme

Tout ce que vous devez savoir pour créer une société d'exploitation avec un compte bancaire.

1. Échange d'informations bancaires

• Il existe des peines de prison pour la divulgation des coordonnées bancaires du client à des tiers (et éventuellement des amendes).

• Les banques sont partiellement soumises à des réglementations strictes en matière de diligence raisonnable (ancienne recommandation 5 du GAFI / nouvelle recommandation 10 du GAFI).

• Les banques sont pleinement tenues de conserver des registres suffisants des données des clients et des transactions pour l'application de la loi (ancienne recommandation 10 du GAFI / nouvelle recommandation 11 du GAFI).

• Les banques et / ou autres entités couvertes ne sont pas tenues de déclarer les transactions importantes en devises ou autres instruments monétaires aux autorités désignées.

• L'administration nationale dispose de pouvoirs suffisants pour obtenir et fournir des informations bancaires sur demande, mais avec des problèmes importants.

• Il existe des droits de préavis et de recours injustifiés contre l'échange d'informations bancaires sur demande sans problèmes majeurs.

2. Formes juridiques

FAIRE DES AFFAIRES EN SUISSE AVEC UNE ENTITÉ LOCALE

La société suisse à responsabilité limitée (GMbH / SARL)

Une société suisse à responsabilité limitée peut être enregistrée par un seul propriétaire et un capital libéré minimum de CHF 20.000 20.000 (environ US $ XNUMX XNUMX). La société doit également désigner au moins un administrateur résident, qui peut être de n'importe quelle nationalité mais doit avoir sa résidence habituelle en Suisse. D'autres réalisateurs peuvent vivre à l'étranger.

L'entreprise doit remettre chaque année des états financiers à l'administration fiscale suisse. Les taux d'imposition des sociétés varient selon la province d'enregistrement de la société. Aucun audit des états financiers n'est requis si au moins deux des critères suivants sont remplis : i) moins de 250 employés ii) actifs inférieurs à 20 millions de francs suisses et iii) chiffre d'affaires inférieur à 40 millions de francs suisses.

Meilleures utilisations pour une société à responsabilité limitée suisse : une SARL suisse est le véhicule optimal pour la plupart des utilisations commerciales, y compris les échanges avec des clients suisses et étrangers et opérations de fabrication/service locales.

La Société par Actions Suisse (AG / SARL)

La société anonyme suisse peut être enregistrée par un seul propriétaire, avec un capital social minimum de 100.000 20 CHF, dont XNUMX% doivent être payés avant l'enregistrement de la société. Les états financiers de la société font toujours l'objet d'une exigence d'audit.

La surveillance de l'entreprise devrait être exercée par un conseil d'administration, qui peut alors nommer des administrateurs et des directeurs pour superviser les opérations quotidiennes de l'entreprise. Cependant, la plupart des petites JSC nomment la même personne pour ces fonctions, ce qui est autorisé par la loi tant que cette personne réside en Suisse.

Meilleures utilisations pour une société par actions suisse : Une société par actions suisse est le véhicule optimal pour effectuer de gros investissements en Suisse et pour les propriétaires d'entreprise qui recherchent une surveillance supplémentaire de la gestion et de la gouvernance. C'est aussi le seul type d'entité qui peut être coté à la bourse suisse.

FAIRE DES AFFAIRES EN SUISSE AVEC UNE ENTITÉ ÉTRANGÈRE

La filiale Suisse

La succursale d'une société étrangère n'est pas considérée comme distincte de son siège social à l'étranger, qui est par conséquent légalement responsable de toutes les pertes subies par sa succursale suisse.

Il n'y a pas d'exigence de capital libéré pour enregistrer une succursale en Suisse.

La société étrangère doit désigner un représentant local, qui doit résider en Suisse. Globalement, le processus d'enregistrement de succursale suivra des étapes similaires à celles d'une filiale.

Meilleures utilisations pour une succursale en Suisse : l'enregistrement d'une succursale n'est conseillé que dans les secteurs soumis à des exigences élevées en matière de capital et de réglementation (comme le secteur bancaire) ou si nos clients attendent de leurs clients qu'ils se sentent plus à l'aise de traiter directement avec filiale locale.

Le bureau de représentation suisse

Les lois suisses ne font pas de distinction entre les bureaux de représentation et les succursales. Par conséquent, la distinction est faite par la société étrangère, qui ne permettra pas à son bureau local de mener des opérations commerciales.

Meilleures utilisations pour un bureau de représentation en Suisse : Il est conseillé d'enregistrer un bureau de représentation pour une première entrée sur le marché suisse, si des opérations productives et commerciales ne sont pas attendues.

GARDEZ LES ACTIFS AVEC UNE ENTITÉ LOCALE

La holding suisse (anciennement auxiliaires et coentreprises)

Remarque importante : en février 2017, les électeurs suisses ont rejeté une réforme fédérale qui visait à harmoniser les différents régimes de holding actuellement en vigueur en Suisse (régimes de holding, de joint venture et de filiale). Le gouvernement suisse devrait adopter une nouvelle loi dans les prochains mois pour répondre aux exigences de l'Union européenne et de l'OCDE. Cependant, le contenu de cette loi est inconnu.

Parallèlement, les sociétés suisses peuvent bénéficier d'une exonération totale ou totale de l'impôt sur le revenu des sociétés cantonales à condition que i) les investissements en capital de la société mère représentent plus de 66% de son actif total ou ii) les revenus générés par cet investissement ils représentent plus de 66 % du revenu annuel de l'entreprise. Les dividendes reçus des filiales peuvent également être exonérés de l'impôt fédéral sur le revenu si l'investissement de la société holding représente i) plus de 1 million de francs suisses (1 million de dollars US) ou ii) plus de 10 % du capital total de la filiale de distribution.

Les sociétés non éligibles au statut de holding peuvent demander i) le statut domiciliaire si elles n'exercent pas d'activités commerciales et productives en Suisse ou ii) le statut auxiliaire/mixte si moins de 20% de leurs ventes proviennent de Suisse.

Meilleures utilisations pour une société holding suisse : Une société holding suisse est une entité excellent pour obtenir un financement d'entreprise en Suisse et pour détenir tous types d'actifs, y compris les sociétés affiliées et la propriété intellectuelle. Cependant, le choix du canton peut être difficile En raison d'un code fiscal complexe, veuillez nous contacter pour plus d'informations.

La fondation suisse (fondations privées et caritatives)

Une fondation suisse peut être enregistrée avec une capitalisation minimale de 20.000 XNUMX francs suisses, qui peut prendre la forme d'espèces ou d'autres types d'actifs. La fondation est dirigée par un conseil d'administration, avec la condition d'avoir au moins un membre du conseil en Suisse.

De plus, il est possible de demander le statut d'organisme de bienfaisance auprès de l'administration fiscale suisse, à condition que la fondation soit une organisation à but non lucratif et finance des activités et des projets humanitaires, sanitaires, écologiques, éducatifs, scientifiques ou culturels. Une fois approuvée, la fondation est légalement exonérée d'impôts en Suisse.

Bien que la fondation puisse être gérée par un seul membre du conseil d'administration, il est d'usage de nommer un minimum de trois membres. Selon la loi suisse, au moins l'un d'entre eux doit vivre en Suisse.

Meilleures utilisations d'une fondation en Suisse : L'enregistrement d'une fondation est un bon moyen de conserver des biens personnels ou corporatifs. La Suisse est également l'un des meilleurs endroits pour l'enregistrement d'un organisme de bienfaisance, grâce à des lois bien définies et à une bonne réputation dans tout le monde

Rappeler

Se requiert un administrateur domicilié en Suisse. Honoraires / Directeur : 19.300 XNUMX €. Des sociétés holding sont disponibles en Suisse.

BUREAUX

Foster Swiss aide nos clients à sécuriser les bureaux ou nous fournissons une adresse de bureau. La plupart des marchés émergents exigent que nos clients aient un bail de bureau de 12 mois avant l'approbation de l'enregistrement de l'entreprise.

Nous aidons nos clients à surmonter ce défi des manières suivantes:

Service de bureau virtuel

DSelon le pays et la ville, les tarifs varient de 900 USD à 2000 1500 USD et les services annuels de bureaux virtuels actifs varient de 4000 XNUMX USD à XNUMX XNUMX USD).

Espace de bureau partagé

LLes frais uniques sont de 850 $ US. Par la suite, notre client paie le loyer mensuel directement au propriétaire).

Espace de bureau permanent

D Selon le pays et la ville, les tarifs varient entre 5.000 8.000 $ US et XNUMX XNUMX $ US).

COMPTABILITÉ ET FISCALITÉ

TVA

LLe taux normal de TVA en Suisse est de 8%. Cependant, des taux inférieurs s'appliquent aux hôtels et services d'hébergement (3,5%) et aux articles de base tels que la nourriture, l'eau, etc. (2,5)

Une entreprise suisse doit s'inscrire à la TVA si le chiffre d'affaires TVA annuel est supérieur à environ 99.000 100.000 $ US (ou XNUMX XNUMX CHF).

Les entreprises doivent payer des droits de douane avec une TVA à l'importation standard de 8% pour les importations étrangères. Un taux réduit de 2,5% est appliqué à certains produits, notamment les denrées alimentaires, les boissons non alcoolisées et les produits pharmaceutiques.

Impôt sur les sociétés

En Suisse, l'impôt sur les sociétés est perçu à deux niveaux : le niveau fédéral et le niveau cantonal/communal.

L'impôt fédéral est prélevé à 8.5 % sur les revenus après impôt. Au niveau cantonal, les bénéfices sont imposés à des taux variant entre 6 % et 21 % selon les cantons.

Par conséquent, l'impôt sur les sociétés effectif se situe généralement entre 12 % et 24 %.

Les sociétés non-résidentes sont soumises à l'impôt sur les sociétés sur les revenus générés en Suisse si elles i) sont partenaires d'une société suisse ii) ont des établissements stables ou des succursales en Suisse et/ou iii) possèdent une propriété locale.

Les sociétés holding suisses bénéficient d'exonérations fiscales au niveau cantonal/communal et paient un impôt de seulement 7,8%.

Les sociétés holding suisses bénéficient d'exonérations fiscales au niveau cantonal/communal et paient un impôt de seulement 7,8%.

Administration fiscale

LLes sociétés domiciliées en Suisse doivent déposer une déclaration fiscale annuelle au plus tard le 15 mars ou le 31 mars selon les cantons. Aucun autre rapport mensuel ou trimestriel n'est requis.

L'entreprise suisse doit également conserver un enregistrement de tous les registres comptables basés sur les Swiss GAAP pendant au moins 10 ans.

Les entreprises suisses doivent obtenir un audit complet si :
• Norwegian est cotée à la bourse d'Oslo.

Respecter au moins deux des trois mesures suivantes au cours de deux années consécutives :
• Actifs totaux d'une valeur de 10,837,760 XNUMX XNUMX $ US.
• Facturation totale de 21,675,520 XNUMX XNUMX $ US.
• Effectif annuel moyen d'au moins 50 personnes.

Les entreprises suisses qui ne remplissent pas les critères ci-dessus font l'objet d'un audit limité. Les entreprises
avec moins de 10 employés à temps plein peuvent demander à se retirer d'un audit.

Autres considérations fiscales

LLes entreprises résidentes paient des impôts sur leurs revenus mondiaux, tandis que les non-résidents paient des impôts sur les revenus provenant de leurs activités en Suisse.

Chaque canton applique un impôt sur le capital compris entre 0,05 % et 0,3 % de la valeur d'une entité.

Une retenue à la source de 35% est payée sur les dividendes aux sociétés résidentes et non-résidentes. Cependant, ces frais sont réduits, sous réserve de la CDI.

Un droit de timbre de 1% est payé si le capital social libéré dépasse 1.083.780 XNUMX XNUMX $ US.

Actuellement, la Suisse a signé des conventions de double imposition (CDI) avec 55 pays. Par conséquent, les entreprises peuvent s'attendre à bénéficier d'une double imposition sur leurs revenus du travail pour les pays en CDI avec la Suisse.

JURIDIQUE ET CONFORMITÉ

Réglementation de l'entreprise

Toda GmbH et cotée AG doivent divulguer publiquement à leurs actionnaires.

Les lois antitrust empêchent les entreprises résidentes suisses de conclure des contrats qui forment des cartels ou des monopoles. Pour les questions de fusions et acquisitions, l'approbation doit être obtenue. La Suisse exige que la majorité des membres du conseil d'administration d'une AMM suisse soient des résidents ou des citoyens.

Une SA suisse ne peut émettre des actions au porteur que si la totalité du capital social (110.000 XNUMX USD) est entièrement libérée. Une SARL suisse (GmbH) ne peut pas émettre d'actions au porteur.

L'entreprise domiciliée en Suisse doit veiller à ce qu'une assemblée générale annuelle (AGA) soit tenue dans les 6 mois suivant la fin de l'année.

Les entreprises domiciliées en Suisse doivent payer des impôts sur les salaires pour les employés étrangers qui n'ont pas de résidence permanente dans le pays.

d'autres considérations

ELa loi fédérale sur la protection des données interdit la divulgation des données personnelles d'une personne à l'étranger, si la vie privée de la personne est gravement compromise.

La Suisse n'est pas soumise aux directives commerciales de l'UE telles que le règlement UE-IAS, les directives comptables, etc.

La Suisse est partie à la Convention des Nations Unies pour la reconnaissance et l'exécution des sentences arbitrales étrangères. L'arbitrage dans d'autres pays qui suivent également la convention sera exécutoire en Suisse.

PROBLÈMES DE PAYS

ELe capital social libéré minimum pour une SARL est de 20,000 XNUMX CHF, payé avant la constitution de la société.

Les frais annuels de renouvellement du gouvernement pour la constitution en société sont de 1.850 XNUMX €.

L'achat d'une assurance maladie pour les employés est obligatoire, ce qui augmente les coûts de main-d'œuvre, car les coûts d'assurance suisses sont les 3 plus élevés au monde.

Une entreprise domiciliée en Suisse comptant plus de 10 employés annuels à temps plein doit obtenir un audit de ses états financiers.

Le pays a l'un des salaires moyens les plus élevés d'Europe. En conséquence, il est considérablement coûteux pour les employeurs étrangers d'embaucher des employés qualifiés en Suisse.

Seuls les citoyens de l'UE peuvent obtenir un visa de travail d'entrepreneur suisse pour le travail indépendant. Par exemple, un citoyen américain doit avoir vécu et travaillé en Suisse pendant 5 ans avant de pouvoir être indépendant.

Les citoyens non européens se voient accorder des visas de travail sur la base d'un système de quotas pour leur pays. L'entrée sera également basée sur la qualification du travailleur.

PLUS DE SOLUTIONS DE SERVICES DE CONFIGURATION

  • Actionnaires et agents
  • Permis de bureau
  • Protection des marques et copyrights. - Étude de marché.
  • Support légal
  • Proportion de détails des unions ou associations temporaires
  • Fusions et acquisitions.
  • Contrôle interne.
  • Restructuration du groupe.
  • Conseil en gestion financière.
  • Achetez une entreprise.
  • Évaluation des entreprises.
  • Récupération de crédit
  • Solutions d'emploi
  • Recherche de due diligence sur des entreprises et des particuliers existants

3. Registre du commerce

Le registre national comprend toutes les informations d'identité du propriétaire légal.

Les informations sur les propriétaires légaux ne sont pas toujours disponibles en ligne (jusqu'à 10 EUR / GBP / USD).

4. Transparence de la société

Toutes les entreprises exigent l'enregistrement de tous les propriétaires légaux.

La mise à jour des informations sur l'identité des propriétaires légaux n'est pas obligatoire.

5. Publications des actionnaires

Sociétés disponibles sans informations enregistrées sur les bénéficiaires effectifs.

Les biens immobiliers ne sont pas toujours disponibles en ligne (jusqu'à 10 EUR / GBP / USD).

6. Publication du compte de la société

Il est obligatoire de transporter des données comptables.

Il n'est pas toujours nécessaire de présenter les comptes annuels à une autorité publique.

7. Rapports financiers pays par pays

Aucun rapport public pays par pays du tout.

8. Déclaration de revenus des sociétés

Le mécanisme secondaire est soumis aux restrictions imposées par la législation type de l'OCDE; ou pas de mécanisme secondaire (seule l'entité mère nationale ultime doit présenter le CbCR).

Les décisions fiscales transfrontalières unilatérales (par exemple, les décisions fiscales anticipées, les décisions fiscales anticipées) sont disponibles dans les lois ou règlements, ou dans la pratique administrative.

9. Identifiant des personnes morales

• L'utilisation d'un identifiant d'entité juridique (LEI) mis à jour annuellement, élaboré sous la direction du Conseil de stabilité financière, CSF, n'est pas obligatoire.

• L'utilisation d'un identifiant d'entité légale (LEI) mis à jour annuellement, développé sous la direction du Conseil de stabilité financière, FSB, est obligatoire à la fois pour la négociation de produits dérivés (OTC) et pour certains opérateurs de marchés financiers et/ou de classes d'actifs. au-delà de la négociation de dérivés OTC.

• L'utilisation d'un LEI mis à jour annuellement pour l'identification des institutions financières déclarantes (conformément à la Norme commune de déclaration (CRS) n'est pas obligatoire.

10. Mesures pour éviter la fraude fiscale

Paiements de dividendes: Pas d'allégement unilatéral en cas de double imposition grâce à un système de crédit d'impôt.

Paiements d'intérêts: Pas d'allégement unilatéral en cas de double imposition grâce à un système de crédit d'impôt.

11. Questions fiscales Secret judiciaire

Accès nul ou restreint aux procédures fiscales pénales et civiles.

Aucun accès ou accès restreint aux jugements / verdicts fiscaux pénaux et civils.

12. Structures opaques

• La juridiction émet ou accepte la circulation de gros billets / billets de trésorerie de sa propre monnaie (d'une valeur supérieure à 200 EUR / GBP / USD).

• Les actions au porteur non enregistrées sont disponibles / en circulation ou enregistrées par un dépositaire privé.

• Les sociétés de série LLC / de cellules blindées ne sont pas disponibles.

• Les fiducies comportant des clauses de sauvegarde ne sont pas interdites.

13. Législation anti-blanchiment

La Suisse ne figure pas sur la liste du GAFI des pays identifiés comme présentant des lacunes stratégiques en matière de LBC.

Le dernier rapport d'évaluation de suivi mutuel relatif à la mise en œuvre des réglementations en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme en Suisse a été réalisé en 2019. Selon cette évaluation, la Suisse a été considérée comme conforme dans 8 et largement conforme dans 27 des 40 recommandations du GAFI. . Il a également été considéré comme hautement efficace pour 0 et substantiellement efficace pour 7 en ce qui concerne les 11 domaines d'efficacité de son régime de LBC/FT.

Score global de non-conformité des normes du GAFI en pourcentage: 37,9%. (100% = tous les indicateurs évalués comme non atteints / faible niveau d'efficacité; 0% = tous les indicateurs évalués comme achevés ou très efficaces).

14. Échange automatique d'informations

Vous avez signé la MCAA et vous vous êtes engagé à partager des informations d'ici 2019 ou avant.

Nombre de relations AEOI activées significatives (dans le cadre de la MCAA) publiées par l'OCDE en octobre 2019: 89.

Quel type de banque privée existe-t-il en Suisse ?

Banque internationale
Banque locale

Sécurité de la banque centrale ⭐⭐⭐

Les banques internationales et numériques Ils sont disponibles.

CRS: OUI

Opérations bancaires réelles: % 90.

Type de visa: CHF Fr, €, $.

Comptes conjoints.

Compte de gestion à distance: Pour consulter.

Gestion d'actifs En fonction de la notation de l'entreprise.

Tarifs: Cela dépend du type de compte.

Cartes de crédit / débit en monnaie locale

Pourquoi avec Foster Swiss?

Foster Swiss est une société internationale enregistrée en Suisse visant à fournir des conseils financiers et de conformité sur une variété de sujets liés à la création d'entreprise
et la banque commerciale à l'international. Nous sommes spécialisés dans l'implantation d'entreprises dans différentes juridictions, ce qui signifie que nous offrons des services à valeur ajoutée aidant nos clients dans leur expansion à l'étranger.

Certains de ces services comprennent:
Conseil et conseil,
visas, bureaux, directeur / actionnaire / secrétaire désigné,
hébergement si nécessaire… pour n'en nommer que quelques-uns.
Vérifiez auprès de votre consultant désigné pour plus d'informations.